3 mars 2020

Salon de l’agriculture 2020 : la révolution de l’AGTech s’accélère

L’agriculture est en pleine transformation et l’édition 2020 du Salon International de l’Agriculture a fait la part belle aux innovations…

L’agriculture est en pleine transformation et l’édition 2020 du Salon International de l’Agriculture a fait la part belle aux innovations techniques et technologiques. 100 millions d’euros levés en France par les start-up et scale-up de l’AGTech en 2018, près du double en 2019, l’agriculture est clairement l’un des domaines d’activités dans lequel les nouvelles technologies ont toutes leur place.
Les innovations qu’elles permettent, notamment en plaçant la donnée comme fer de lance de la transformation agricole, rendent optimistes quant à la capacité des agriculteurs français à répondre aux enjeux majeurs d’explosion démographique et de changement climatique ainsi que face aux nouvelles attentes des consommateurs (transparence sur les produits alimentaires, utilisation du plastique, produits bio, circuit court, …).
Avec FAMM, nos investissements et notre présence aux côtés de nombreuses start-up du domaine de la Croissance Verte et de l’AGTech sont notre réponse face à ces enjeux pour les accompagner dans leur croissance, leur stratégie, leur scalability.

Panorama du développement de plusieurs start-up dans lesquelles nous avons investi :

AGRICONOMIE : une hypercroissance pour la 1ère marketplace européenne

5ème start-up la plus performante en terme de croissance cette année (80% de croissance), Agriconomie se positionne aujourd’hui comme la première marketplace européenne pour  les agriculteurs et producteurs. Si 67% des exploitants agricoles en France font appel quasi quotidiennement aux technologies digitales dans le cadre de leur exploitation, ils sont 350 000 agriculteurs à passer tous les mois sur le site Agriconomie.com sur un total de 400 000 agriculteurs et 370 000 exploitations.
Avec 30 millions d’euros de chiffre d’affaires, près d’une centaine de collaborateurs, Agriconomie a atteint sa maturité sur le marché national et les perspectives de croissance se placent dans le développement de nouveaux services et l’international. La vision reste inchangée : permettre aux agriculteurs de gagner en rentabilité à la fois par les produits commercialisés sur la plateforme mais également toutes les informations et services utiles proposés pour les aider à mieux comprendre et intégrer les enjeux liés à la transparence ou les circuits courts.

PROMUS ou comment les circuits courts transforment notre agriculture

Avec Promus, notre ambition est de développer les circuits courts en renforçant notamment les liens entre l’urbain / péri-urbain et l’agriculture. Grâce à une logistique unique centrée sur les « Promus Box », de mini entrepôts placés près des exploitations agricoles, le stockage des produits alimentaires permet de livrer les villes en une seule fois et donc de limiter les transports en camion. Le bénéfice n’est pas qu’écologique ou financier pour le producteur : de moindres coûts de transport apportent un impact positif sur des prix finaux plus bas pour les clients.
Promus répond ainsi aux enjeux de proximité et de flexibilité en mettant la technologie au service des usages : la data permet de mesurer en amont tout ce qui va transiter par les Promus Box, et dans la logique de Smart city et de révolution de la livraison de produits alimentaires dans les villes, elle permet de rechercher une optimisation continue des moyens et de temps de transport.

WEENAT : la donnée au centre de l’exploitation agricole

L’agriculture devient de plus en plus technique : le besoin est croissant pour les agriculteurs de capter des informations pour optimiser les productions de leurs exploitations. L’ambition de Weenat n’est pas seulement de capter des données (météorologiques, …) mais bien d’apporter des modèles prédictifs pour permettre une meilleure anticipation des risques climatiques et environnementaux. L’agriculteur a besoin plus que jamais d’être serein dans les prises de décisions qu’il doit prendre, au delà de rechercher l’optimisation de coûts. Savoir capter les données utiles et en donner une interprétation pertinente sont par nature un élément central pour les agriculteurs, pour leur permettre de continuer des évolutions de leurs cultures dans les prochaines années. La mise en commun des données entre agriculteurs permet par exemple de fiabiliser les modèles prédictifs proposés tout en renforçant l’échange et le conseil entre les professionnels.

CONNECTING FOOD : leader mondial de la blockchain au service de la transparence alimentaire

La confiance apportée par des acteurs majeurs de l’industrie agro-alimentaire (Danone, Carrefour, Herta …) valide l’approche technologique de Connecting Food autour de la blockchain. Au coeur du projet de Connecting Food, se trouve l’enjeu de transparence alimentaire exigée par les consommateurs qui se doit désormais d’être adressé par les leaders du monde agro-alimentaire. La technologie indépendante et 100% développée par les équipes internes place Connecting Food comme le référent du marché de la transparence alimentaire mais aussi sur le « non contestable-non falsifiable ». Connecting Food se positionne comme un leader mondial grâce à la confiance d’un nombre croissant de clients et une couverture large de différentes filières alimentaires (viande, lait, oeuf, …).
On est passé d’une méfiance à une défiance des consommateurs, ce qui oblige les marques à regagner cette confiance par des démarches certifiées pour garantir la transparence de leur production et transformation alimentaires. Cette révolution ne touche pas que les grandes multinationales : les petits producteurs sont aussi en première ligne et la réponse à apporter ne doit pas être l’affaire que de quelques acteurs mais être une conscience généralisée de TOUS que la transparence alimentaire garantie par la technologie blockchain permet de regagner la confiance écornée des consommateurs.

THE GREEN DATA : accompagner l’entrepreneur agricole face aux défis économiques

Si on a expliqué en quoi les modèles prédictifs à terme proposé par Weenat étaient centraux pour les agriculteurs pour leur apporter plus de confort et optimiser les coûts de production, c’est toute la simulation micro-économique des exploitations agricoles, en intégrant aussi bien les dimensions technologiques que financières, qui est nécessaire. The Green Data répond aux enjeux de faire gagner en maturité les exploitations agricoles. Il faut changer notre vision en considérant l’agriculteur non pas comme un simple exploitant agricole au travers de l’image traditionnelle du paysan rural, mais bien celui de l’entrepreneur connecté dans un monde moderne où ses enjeux se sont démultipliés.
Il est question de savoir faire les bons choix, comme tout entrepreneur, pour assurer la croissance et la rentabilité d’une activité. Face au réchauffement climatique, le changement cultural va être important dans les prochaines années et les agriculteurs doivent pouvoir se projeter dans LE et LEUR futur(s) avec sérénité et conviction sur des choix d’exploitation. On ne peut plus parler d’agriculture mais DES agricultures et dans CES agricultures se posent la problématique des filières. Quand on choisit d’installer, par exemple, une filière bio, c’est un engagement minimum sur une période de 5 à 10 ans et une nécessité de piloter l’ensemble des risques associés à ces nouvelles filières.

MiiMOSA : lancement d’un fonds doté de 50 millions d’euros

Derrière toute révolution et transition économique se cachent des besoins de financement. MiiMOSA est désormais installé et reconnu comme la plateforme de financement participatif du monde agricole avec plus de 10 millions collectés en 2019. Pour aller plus loin, Florian Breton, fondateur et CEO de MiiMOSA a annoncé récemment le lancement de « Agir ensemble », premier fonds de dettes dédiés à la transition agricole et écologique doté de 50 millions d’euros. Le but est d’abonder toutes les collectes de crédits réunies sur la plateforme MiiMOSA pour apporter plus de simplicité et de rapidité dans le financement.

LA FERME DIGITALE : l’écosystème puissant de 45 start-ups au service de l’AGTech

La Ferme Digitale est devenue en quelques années un véritable écosystème, au sens premier du terme : les interactions sont riches et nombreuses entre les différentes start-ups et partenaires connectés, qui peuvent alors vraiment accélérer en collaborant entre eux. La profession, les organisations professionnelles ainsi que les syndicats et le Ministère reconnaissent aujourd’hui cet impact positif apporté par l’association de La Ferme Digitale. L’objectif est désormais d’aller au delà des frontières françaises et de faire de la France un berceau d’innovation pour l’AGTech au niveau européen voire mondial.

Nous sommes la première puissance agricole en Europe et c’est notre responsabilité de faire que ce leadership se retrouve dans l’AGtech et dans son déploiement international.

Florian Breton – Co-fondateur La Ferme Digitale

Cet article vous a intéressé ?

Contactez-nous pour plus de renseignements

Les autres
Actualites

2 avril 2020
C’est aujourd’hui qu’il faut agir et aider. C’est pour cela que nous partageons #wefightCOVID19 avec Xenothera….
19 mars 2020
Suite aux mesures prises par le gouvernement dans le cadre de l’épidémie du COVID-19, la situation que nous vivons …
4 mars 2020

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez.
En savoir plus