21 juin 2019

LFDAY : CE QU’IL FAUT RETENIR DE L’ÉVÉNEMENT AGTECH DÉDIÉ A LA TRANSITION AGRICOLE

Il y a quelques jours se tenait la 3ème édition du LFDAY, organisée par la Ferme Digitale, dédiée à la transition agricole…

Assurer la transition agricole.

Il y a quelques jours se tenait la 3ème édition du LFDAY, organisée par la Ferme Digitale, dédiée à la transition agricole. C’est le premier événement français dédié à l’AGTech qui réunit tout l’écosystème agricole et agro-alimentaire pour discuter des enjeux et des innovations qui feront l’agriculture de demain. Avec plus de 100 start-up françaises et internationales présentes, l’ambition n’est pas que d’échanger dans le cadre de conférences thématiques mais bien de valoriser un écosystème dynamique et innovant.

Le rôle premier de l’agriculture est de nourrir la population mondiale, qui, sur les  30 dernières années, a augmenté de plus de 2 milliards de citoyens. Selon les prévisions de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’agriculture devra produire 50% de nourriture en plus, alors que dans le même temps, les surfaces agricoles ne progresseront que de 4%.

Assurer la transition agricole, ce n’est pas uniquement révolutionner un secteur, il s’agit d’avoir un impact sur le monde de demain. Productivité, production locale, place des nouvelles technologies, agriculture urbaine sont autant d’enjeux au cœur de nos échanges de la journée. L’AGTech entend répondre à ces enjeux. Avec 13 milliards de $ investis dans le monde ces 5 dernières années dans l’AGTech, dont 5 rien qu’en 2018 (source Digital Food Lab), il s’agit d’une vraie accélération, même si, sans surprise, la Chine et les Etats-Unis se placent sur le podium et que l’Europe apparaît à la traîne.

Agir n’est pas qu’une question d’investissement, ce sont bien tous les acteurs de la chaîne agro-alimentaire qui doivent agir. En prenant un engagement de 100% d’agriculture régénératrice d’ici 2025, Danone, par exemple, prend date et montre que toutes les parties prenantes, de la fourche à la fourchette, sont concernées.

La Transition Numérique de l’agriculture

J’intervenais lors de la table ronde dédiée à la Transition Numérique pour démontrer comment le numérique bouleverse aujourd’hui l’ensemble des maillons de la chaîne agro-alimentaire. Les réussites sont nombreuses des exploitations agricoles ou des acteurs nés avec le numérique qui œuvrent pour cette transition numérique. Néanmoins, les enjeux ne sont pas seulement technologiques mais concernent directement l’avenir de nos filières agricoles et du métier d’agriculteur. Garder l’autonomie de décision des agriculteurs, défendre une autonomie de gouvernance et une agriculture de connaissance par la donnée et les technologies numériques.

Je partageais ainsi l’exemple de ce que nous faisons avec les équipes de The Green Data :

« nous aidons les agriculteurs à intégrer les technologies big data et intelligence artificielle au sein de leurs activités grâce à des solutions data-algorithmiques. Au sein d’un secteur agri-agro complexe et soumis à de nombreuses incertitudes conjoncturelles, combiner expertise métier et exploitation intelligente de la data est une opportunité majeure.« 

Il s’agit clairement d’une « Troisième révolution agricole » que nous sommes en train de vivre. Pas seulement d’une transition mais de transitionS. Pour assurer, cette révolution agricole, il faut en effet parler au pluriel des transitions à mener pour l’agriculture.

Cet article vous a intéressé ?

Contactez-nous pour plus de renseignements

Les autres
Actualites

2 avril 2020
C’est aujourd’hui qu’il faut agir et aider. C’est pour cela que nous partageons #wefightCOVID19 avec Xenothera….
19 mars 2020
Suite aux mesures prises par le gouvernement dans le cadre de l’épidémie du COVID-19, la situation que nous vivons …
4 mars 2020

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez.
En savoir plus