20 janvier 2021

InVivo et Groupe Soufflet vont former un nouveau leader mondial de l’agriculture

La coopérative InVivo et le Groupe Soufflet annoncent être entrés en négociations exclusives en vue d’un rapprochement visant à former un nouvel ensemble pesant 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires (dont la moitié environ réalisé à l’international). Quand le meilleur des deux mondes (coopérative et société privée) se rencontre, cela ne pourra donner qu’un mariage réussi pour voir la naissance d’un nouveau leader européen et mondial. Il s’agira clairement de la création d’un nouveau champion dans le monde agricole qui va permettre d’insuffler une forte dynamique d’innovation à l’agriculture européenne.

La coopérative InVivo et le Groupe Soufflet annoncent être entrés en négociations exclusives en vue d’un rapprochement visant à former un nouvel ensemble pesant 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires (dont la moitié environ réalisé à l’international).

Quand le meilleur des deux mondes (coopérative et société privée) se rencontre, cela ne pourra donner qu’un mariage réussi pour voir la naissance d’un nouveau leader européen et mondial. Il s’agira clairement de la création d’un nouveau champion dans le monde agricole qui va permettre d’insuffler une forte dynamique d’innovation à l’agriculture européenne.

Ne nous trompons pas sur la dimension de ce rapprochement : il s’agira de la plus grosse opération stratégique en France depuis 50 ans, qui permettra de replacer l’agriculture française sur l’échiquier mondial.

Faire face aux changements majeurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire

Le secteur agricole et agroalimentaire est confronté à de nombreux défis : sociétaux avec les nouvelles attentes des consommateurs (manger mieux, proximité, transparence…), environnementaux (lutte contre le réchauffement climatique, protection de la biodiversité, des sols et des ressources en eau) et technologiques (digitalisation, biotechnologies…).

Il doit en outre répondre au besoin de souveraineté alimentaire, que la crise sanitaire a exacerbé. Enfin, sur les plans économique et démographique, il doit assurer l’impérieuse nécessité de nourrir la planète de façon saine et pérenne, tout en assurant la valorisation du travail des agriculteurs. 

 Ce nouvel ensemble, issu du rapprochement du Groupe InVivo et du Groupe Soufflet, permettrait, du fait de la complémentarité de leurs activités respectives et de la mise en commun de leurs ressources, de faire émerger un champion français agricole et agroalimentaire d’envergure internationale de premier plan. Il serait à même de relever les défis et enjeux qui se posent au secteur agricole et agroalimentaire dans les domaines sociétaux, environnementaux, technologiques et de souveraineté alimentaire et d’être créateur de valeur pour les agriculteurs et l’ensemble des acteurs des filières agroalimentaires françaises. 

 L’accès aux ressources alimentaires est devenu un enjeu stratégique qui renforce la nécessité de préserver la souveraineté alimentaire de la France – le ‘made in France’ alimentaire – mais aussi de l’Europe. Le rapprochement de nos deux Groupes permettrait ainsi, avec une réponse 100 % française, de relever ce défi et constituerait un fer de lance au service de la transition agricole et des intérêts de la ‘Ferme France’

Philippe MANGIN, Président du groupe InVivo

 L’empreinte et les valeurs familiales du Groupe Soufflet demeurent les atouts incontestés de notre identité et jouent un rôle crucial dans la relation de confiance que nous entretenons avec les agriculteurs, nos partenaires depuis plus de 120 ans. Avec ce projet, le Groupe pourrait ainsi continuer à servir et aider ses clients agriculteurs à se développer, comme ils l’ont toujours fait avec lui. 

Michel SOUFFLET, Président du Conseil de Surveillance du Groupe Soufflet 

Cet article vous a intéressé ?

Contactez-nous pour plus de renseignements

Les autres
Actualites

15 avril 2020
L’Etat a abandonné certaines de nos industries et secteurs. Nos modèles agricoles sont à bout de souffle et sont à réinventer en profondeur. Les Français se déclarent être prêts à ces changements. Selon un sondage ODOXA Comfluence, les Français ne veulent pas que l’après-coronavirus ressemble à l’avant. Ils se disent prêts à plus de 90% à une hausse des prix en contrepartie de la relocalisation des productions essentielles et d’une poussée du « made in France ».
2 avril 2020
C’est aujourd’hui qu’il faut agir et aider. C’est pour cela que nous partageons #wefightCOVID19 avec Xenothera….
19 mars 2020
Suite aux mesures prises par le gouvernement dans le cadre de l’épidémie du COVID-19, la situation que nous vivons …

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez.
En savoir plus